Riposte au reportage de Radio-Canada « Antivaccins : le doute à forte dose »

Voici la riposte de Mel Goyer et moi-même au « reportage » de Radio-Canada « Antivaccins – le doute à forte dose », publié le 11 février 2021: https://odysee.com/@melgoyer:3/riposte-au-reportage-d-enqu-te-de-radio:f

(Il semble impossible d’intégrer une vidéo Odysee sur Worpress, donc allez voir la vidéo en cliquant sur le lien ci-dessus.)

Cette œuvre propagandiste de Brigitte Noël est possiblement le pire reportage d’un service public d’information au sujet de l’hésitation à la vaccination. Les amalgames avec la radicalisation et l’extrémisme violents, avec un « s », sont nombreux et totalement injustifiés.

En revanche, on explique aucunement pourquoi des personnes se questionnent sur la vaccination.

Mel Goyer et moi avons donc décidé de démolir ce reportage et de faire ce que la « journaliste » aurait dû faire : expliquer pourquoi de plus en plus de gens hésitent à se faire vacciner ou à faire vacciner leurs enfants.

Ces raisons sont nombreuses et fondées sur de nombreuses études scientifiques.

Vous trouverez ci-dessous tous les liens des sources incluses dans la vidéo « Riposte au reportage d’Enquête de Radio-Canada », les photos qui les accompagnent et des sources supplémentaires.

La plupart des liens sont accompagnés de citations et c’est l’auteure qui souligne dans toutes les citations.

Il se peut qu’il y ait des erreurs de traduction puisque la plupart des citations ont été traduites avec un logiciel de traduction et n’ont pas été révisées minutieusement par manque de temps et donc, par extension, d’argent.

Contrairement à ce qu’affirment les intervenants dans la vidéo, être traîné dans la boue parce que l’on questionne la vaccination n’est pas une entreprise lucrative.

Si vous aimez cette vidéo dans laquelle nous avons mis énormément de temps, vos dons seraient appréciés :

PayPal : paypal.me/tribunaldelinfaux

Pour un virement par courriel : tribunaldelinfaux@gmail.com

Pour faire un virement à Mel Goyer qui a fait un travail de montage colossal : https://www.paypal.com/paypalme/melgoyer

N’hésitez pas à commenter et à relever des erreurs.

***

Vaccin contre le papillomavirus humain (VPH)

1- Avantages et inconvénients des vaccins contre le papillomavirus humain (HPV) : examen systématique avec méta-analyses des données d’essais provenant de rapports d’études cliniques

Conclusion

« Au bout de 4 ans de suivi, les vaccins contre le VPH ont diminué les précurseurs de cancer liés au HPV et les procédures de traitement, mais ont augmenté les troubles graves du système nerveux (analyse exploratoire) et les dommages généraux. Comme les essais inclus ont été principalement conçus pour évaluer les avantages et n’ont pas été conçus de manière adéquate pour évaluer les inconvénients, on ne sait pas exactement dans quelle mesure les avantages des vaccins contre le VPH l’emportent sur leurs inconvénients. L’accès limité aux rapports d’études cliniques et aux données des essais avec les formulaires de rapport de cas a empêché une évaluation approfondie. »

https://systematicreviewsjournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13643-019-0983-y#Sec25

Avis du Collège des pédiatres aux États-Unis

2-American College of Pediatricians, 2016

Nouvelles inquiétudes concernant le vaccin contre le papillomavirus humain

« Il a récemment été porté à l’attention du Collège que l’un des vaccins recommandés pourrait être associé à la très rare mais grave condition d’insuffisance ovarienne précoce (POF), également connue sous le nom de ménopause prématurée. »

https://acpeds.org/assets/1.26.16-New-Concerns-about-the-HPV-vaccine.pdf

3-American College of Pediatricians, mars 2019

Vaccination contre le papillomavirus humain

« En juin 2018, une étude a été publiée indiquant un taux de grossesse inférieur de 26 % chez des femmes américaines de 25 à 29 ans ayant reçu le vaccin anti-papillomavirus (lequel n’était pas spécifié) par rapport à celles qui n’avaient pas reçu le vaccin anti-papillomavirus. Bien que ces résultats puissent avoir été influencés de manière significative par des variables confusionnelles inconnues telles que le désir de tomber enceinte et le recours à la contraception, l’ampleur de ces résultats justifie la prudence jusqu’à ce qu’ils puissent être vérifiés ou réfutés. »

https://www.acpeds.org/position-statements/human-papillomavirus-vaccination-hpv

Programmes d’indemnisation pour les victimes d’une vaccination

4- Tableau compensations du programme d’indemnisation des victimes d’une vaccination aux États-Unis

5- Programme québécois d’indemnisation

https://www.quebec.ca/sante/conseils-et-prevention/vaccination/indemnisation-des-victimes-vaccination/

Vaccin contre la COVID

6- Motion à l’Agence européenne du médicament concernant le vaccin Pfizer/BioNTech rédigée par Micheal Yeadon, ancien directeur de la recherche chez Pfizer pendant 16 ans, et Wolfgang Wodarg, médecin et ancien parlementaire européen

https://dryburgh.com/wp-content/uploads/2020/12/Wodarg_Yeadon_EMA_Petition_Pfizer_Trial_FINAL_01DEC2020_signed_with_Exhibits_geschwarzt.pdf?fbclid=IwAR1D3eoNbOHw_tVHsjhv7dKlVFe5eRVXXNa5qyy2OIrXXKn7xQh-S_bX7Sc

7- Monographie du vaccin de Pfizer/BioNTech

https://covid-vaccine.canada.ca/info/pdf/vaccin-contre-la-covid-19-de-pfizer-biontech-pm1.pdf

8- Sondage des infirmières étasuniennes sur le vaccin contre la COVID

Lien original: Oops! Disparu…

https://www.nursingworld.org/practice-policy/work-environment/health-safety/disaster-preparedness/coronavirus/what-you-need-to-know/covid-19-vaccine-survey/

Lien disponible sur Wayback Machine

https://web.archive.org/web/20201224032752/https://www.nursingworld.org/practice-policy/work-environment/health-safety/disaster-preparedness/coronavirus/what-you-need-to-know/covid-19-vaccine-survey/

9- Étapes de conception des vaccins

https://msss.gouv.qc.ca/professionnels/vaccination/piq-immunologie-de-la-vaccination/de-la-conception-des-vaccins-a-leur-commercialisation/

10- Code de Nuremberg

http://www.frqs.gouv.qc.ca/documents/10191/186011/Code_Nuremberg_1947.pdf/d29861b8-30a7-456e-9a83-508f14f4e6d5

11- Revue Science – De plus en plus de doutes que les nanoparticules des vaccins Pfizer déclenchent des réactions allergiques :

https://www.sciencemag.org/news/2020/12/suspicions-grow-nanoparticles-pfizer-s-covid-19-vaccine-trigger-rare-allergic-reactions

Les vaccins sauvent des vies?

Études sur la mortalité infantile

13- Preuve de l’augmentation de la mortalité après l’introduction du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche chez les enfants âgés de 6 à 35 mois en Guinée-Bissau : L’heure de la réflexion?

« Conclusion : Bien qu’ils aient un meilleur état nutritionnel et soient protégés contre trois infections, les enfants de 6 à 35 mois vaccinés contre le DTC ont tendance à avoir une mortalité plus élevée que les enfants non vaccinés contre le DTC. Toutes les études sur l’introduction du DTC ont révélé une augmentation de la mortalité globale. »

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29616207/

14- Les taux de mortalité infantile ont régressé par rapport au nombre de doses de vaccin administrées systématiquement : Y a-t-il une toxicité biochimique ou synergique ?

« […] les pays ayant des taux de mortalité infantile plus élevés (pires) donnent à leurs nourrissons, en moyenne, plus de doses de vaccin. Cette corrélation positive […] suscite une question importante : certains décès infantiles sont-ils associés à une sur-vaccination ? » https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3170075/

Professionnels de la santé qui critiquent l’influence de l’industrie pharmaceutique sur la recherche scientifique

15- Livre de Peter Gøtzsche

Remèdes mortels et crime organisé. Comment l’industrie pharmaceutique a corrompu les services de santé

https://www.pulaval.com/produit/remedes-mortels-et-crime-organise-comment-l-industrie-pharmaceutique-a-corrompu-les-services-de-sante

16- Plus d’information sur Gøtzsche

Une critique du livre de Gøtzsche dans la revue Le Médecin de famille canadien d’avril 2014 conclut que « la preuve est accablante », mais que le point le plus important du livre est celui-ci :

« Cela démontre que la médecine et les recommandations factuelles ont été piratées car les données factuelles ont été systématiquement faussées. »

https://tribunaldelinfaux.com/2019/03/24/la-vaccination-une-cause-potentielle-du-trouble-du-spectre-de-lautisme-selon-des-lanceurs-dalerte-et-la-litterature-medicale-recente/

17- 4 rédacteurs en chef de 3 revues médicales affirment : « Les revues médicales sont des extensions des services de commercialisation des sociétés pharmaceutiques »

Jerry Kassirer, Marcia Angell, elle aussi ancienne rédactrice en chef du New England Journal of Medicine, Richard Horton, rédacteur du Lancet, et Richard Smith, ancien rédacteur en chef du British Medical Journal, tiennent tous le même discours Les revues médicales sont des extensions des services de commercialisation des sociétés pharmaceutiques.

Horton, qui affirme que « [l]es meilleurs rédacteurs se font virer », a même employé une image similaire à celle de Gøtzsche en affirmant en 2004 que « les revues médicales ont dégénéré en une opération de blanchiment d’information pour l’industrie pharmaceutique ».

https://tribunaldelinfaux.com/2020/06/01/dans-la-tete-dun-chiantifique-la-bullshit-du-pharmachien-sur-le-soi-disant-mouvement-antivaccin/

Mythe du vaccin contre la variole

18- Livre de la Dre Suzanne Humphries

Dissolving Illusions

http://www.dissolvingillusions.com/

19- The Practice of inoculation truly stated, The Gentleman’s Magazine and Historical Chronical, vol.34, 1764, p.333

« Il s’ensuit que l’inoculation n’est pas une pratique favorable à la vie… Il s’agit incontestablement d’une maladie contagieuse comme la peste […] La pratique de l’inoculation tend manifestement à propager la contagion, car une maladie contagieuse est produite par l’inoculation là où elle n’aurait pas été produite autrement. »

Commentaire de la Dre Suzanne Humphries sur l’extrait précédent :

« Selon l’auteur, au cours des 38 années précédant le début de l’inoculation en 1721, le nombre de décès dus à la variole était de 90 pour mille par rapport au nombre de naissances et de 64 pour mille par rapport au nombre d’enterrements. Au cours des 38 années qui ont suivi le début de l’inoculation, le nombre de décès dus à la variole par rapport au nombre de naissances est passé à 127 pour 1 000 (soit une augmentation de 41 %) et par rapport au nombre d’enterrements à 81 pour 1 000 (soit une augmentation de 27 %). »

20- Recommandations du Comité consultatif sur les pratiques de vaccination (ACIP) concernant le vaccin antivariolique (Vaccinia), 2001

La recommandation suivante n’a pas été mentionnée dans la vidéo, mais elle est extrêmement pertinente puisqu’elle corrobore ce qui a été dit auparavant, soit que les vaccins peuvent propager la maladie :

« Des exsudats peuvent s’accumuler sous le pansement, et il faut veiller à éviter toute contamination virale lorsque le pansement est retiré […]

La mesure la plus importante pour prévenir l’implantation accidentelle et la transmission par contact de la vaccination contre la variole est une hygiène minutieuse des mains après avoir changé le pansement ou après tout autre contact avec le site de vaccination. »

21- Vaccination by Act of Parliament, Westminster Review 1889

Revue des lois concernant la vaccination et ses impacts

« The Medical Observer de 1810 contient les détails de 535 cas de variole après vaccination, 97 cas mortels, 150 cas de blessures dues au vaccin

Le Lancet du 15 juillet 1871 témoigne des résultats décourageants de son application universelle à la population après dix-huit ans d’essai: ‘’Les décès dus à la variole ont pris les proportions de la peste.’’ […]

Sur les 9932 patients des hôpitaux londoniens spécialisés dans la variole, pas moins de 6854 ont été vaccinés – soit près de 73 %.

[…] plus de 122.000 personnes vaccinées ont souffert de la petite vérole !

Le médecin de l’hôpital sanitaire de Taunton a rapporté en 1885 que sur 171 patients de l’hôpital de la variole, 169 avaient été vaccinés et que 24 étaient morts […]

La presse locale n’a cessé de boycotter tout article, lettre ou fait tendant à jeter le doute sur l’efficacité de la vaccination […]

L’excuse proverbiale du charlatan, lorsque son médicament n’a pas réussi à guérir, est qu’on n’en a pas pris assez et qu’il faut augmenter la dose.

Sheffield […] une des villes les plus sales du Royaume-Uni, et les épidémies de variole ont été fréquentes, comme on peut s’y attendre dans un endroit où les lois sanitaires sont habituellement ignorées.

Les autorités sanitaires ont perversement fermé les yeux sur les causes réelles de l’épidémie.

Le 23 novembre 1887, le Times rapporte que la vaccination s’est généralisée dans toute la ville, mais au lieu que la peste diminue comme on l’avait officiellement prédit, les chiffres précédents montrent que plusieurs mois de revaccination ont été suivis d’une augmentation des décès dus à la variole […]

En 1862, moins de la moitié des nouveaux-nés ont été vaccinées, et les décès dus à la variole cette année-là étaient de 18. Avant la fin de l’année, la panique s’est emparée de la variole et l’année suivante, sur 7 800 naissances, il y a eu près de 6 000 vaccinations, alors que le nombre de décès dus à la variole est passé à 354. Le 1er janvier 1868, la nouvelle loi sur les vaccinations est entrée en vigueur ; 8027 vaccinations ont été effectuées sur un peu plus de 9000 naissances, et cette année-là, la mortalité due à la variole est passée à 395.

Cette coexistence d’une augmentation de la mortalité due à la variole et d’une augmentation de la vaccination et de la revaccination avait déjà été observée à Paris, Toulouse et Montréal, et dans plusieurs cas, les autorités avaient été obligées de mettre un terme à cette revaccination massive.

Lors d’une réunion de la Société de statistique, en juin 1882, le Dr Guy a observé « qu’il est maintenant admis par toutes les autorités compétentes que la vaccination lors d’épidémies de variole tend à diffuser plutôt qu’à arrêter la maladie, et qu’au lieu d’être proclamée à ces moments-là, elle devrait être suspendue. »

Le Dr Robert Bakewell, vaccinateur général à Trinidad, dans un ouvrage intitulé ‘’The Pathology and Treatment of Small-pox’’ (Londres : Churchill, 1872), déclare : « Je crains que dans certains cas, les vaccinations et revaccinations en gros au début d’une épidémie n’aient propagé la variole parmi ceux qui restent non vaccinés. Au moins, il s’est produit, assez curieusement, que dans les districts les mieux vaccinés de Trinidad, il y avait le plus grand nombre de cas de variole […] »

« Les effets de la revaccination sont démontrés dans les rapports présentés à feu l’Empereur des Français en 1867, par l’Académie de médecine de Paris. Le docteur Ducharme, aide-major de première classe du 1er régiment de Voltigeurs de la Garde, s’est engagé avec beaucoup de zèle dans l’exécution des instructions de revaccination. Il dit : « Après l’inspection médicale de 1867 du 1er régiment, il a été décidé de pratiquer la revaccination. J’ai choisi des jeunes au teint rosé, au tempérament sain, et exempts de maladies acquises ou héréditaires. J’ai effectué une première série d’opérations le 31 décembre 1867. Le nombre de revaccinés s’élevait à 437, lorsque, vers la fin de 1868, une épidémie de variole, sous une forme très confluente, éclata dans le régiment. Cette épidémie fait de nombreuses victimes, dont un des infirmiers assistants, qui meurt à l’hôpital de Gros-Caillou. À quoi faut-il attribuer cette épidémie dans un régiment où 437 revaccinations ont été effectuées, alors que les conditions d’hygiène, d’espace, de ventilation et d’alimentation étaient excellentes ; alors que, dans le 2e régiment de Voltigeurs, logé dans une caserne exactement similaire, dans la même cour, mais sur lequel aucune vaccination n’avait encore été effectuée, il n’existait pas un seul cas de variole ? »

22- The Pathology and Treatment of Small-pox, Robert Bakewell

https://archive.org/details/b21362506/page/n1/mode/2up?q=trinidad

23- Rapport sur les vaccinations pratiquées en France pendant l’année 1867, Académie de Médecine de Paris, Dr Ducharme

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6361339s/f54.item.r=ducharme.zoom

24- Décès imputables à la vaccination antivariolique, 1959 à 1966 et 1968 (JAMA)

« Les données présentées ici ainsi que les résultats d’autres études indiquent que les risques de la vaccination antivariolique telle qu’elle est pratiquée actuellement aux États-Unis sont considérables. La surveillance des complications de la vaccination antivariolique est médiocre et l’ampleur de la sous-déclaration est inconnue…

Certains patients meurent d’effets résiduels de lésions du système nerveux central causées par une encéphalite post-vaccinale […]

La vaccination contre la variole a toujours eu une corrélation positive avec les épidémies dans les pays qui ont recueilli des données dans le vain espoir de prouver la valeur du vaccin. »

https://jamanetwork.com/journals/jama/article-abstract/353655

Éclosions et décès post-vaccination contre la COVID-19

ROYAUME-UNI :

25-Des dizaines de décès de résidents de maisons de soins signalés après la première dose du vaccin Covid-19

24 janvier 2021

« Le nombre de décès liés à la Covid dans les maisons de soins au cours de la dernière semaine est le plus élevé enregistré depuis le mois de mai. Certains des défunts avaient reçu la première dose en décembre et attendaient leur deuxième dose. »

https://metro.co.uk/2021/01/24/dozens-of-care-home-residents-died-with-covid-after-first-jab-13956611/

ANGLETERRE :

26 -La maison de soins de Basingstoke connaît une grave épidémie de Covid-19, 60% des résidents étant testés positifs et 22 décès étant survenus au moment de la vaccination des résidents contre la Covid-19. »

27 janvier 2021

« Au moins vingt-deux personnes sont mortes dans une maison de soins de Basingstoke lors de l’une des pires épidémies connues de la pandémie de coronavirus à ce jour, rapporte la Gazette […]

Il est entendu que l’épidémie a commencé lorsque les habitants ont commencé à recevoir leurs premiers vaccins contre le coronavirus. L’Agence de régulation des médicaments et des produits de santé (MHRA) a déclaré que rien ne laissait entendre que le vaccin était responsable des décès […]

« Il n’est pas surprenant que certaines de ces personnes tombent naturellement malades en raison de leur âge ou de conditions sous-jacentes peu après avoir été vaccinées, sans que le vaccin ne joue un quelconque rôle à cet égard. »

https://www.basingstokegazette.co.uk/news/19043790.coronavirus-outbreak-22-deaths-pemberley-house-care-home/

ÉCOSSE :

27-Les résidents de la maison de soins d’Abercorn ont reçu le vaccin Pfizer le 14 décembre et ont connu une importante épidémie de Covid-19 le 10 janvier 2021

« La première maison de soins à recevoir le vaccin en Écosse est touchée par une nouvelle épidémie de Covid

Cathy Russell, fondatrice de Care Home Relatives Scotland, a fait part de ses inquiétudes quant aux niveaux de vaccination du personnel des maisons de soins.

« Alors que les résidents des maisons de soins sont vaccinés, le personnel ne l’est pas.

« Ils reprennent leur vie en main, vaquent à leurs occupations en dehors du foyer et peuvent ensuite le ramener involontairement à l’intérieur ». »

https://www.dailyrecord.co.uk/news/scottish-news/first-care-home-receive-vaccine-23291707

28- La maison de soins Meallmore Lodge signale l’apparition d’une épidémie chez 35 résidents et membres du personnel à la suite de la vaccination contre la Covid-19 début janvier

28 janvier 2021

« Une épidémie de coronavirus a infecté 35 résidents et le personnel d’un centre de soins d’Inverness où la première série de vaccins a déjà été administrée.

17 cas de Covid-19 chez les résidents et 18 cas chez les membres du personnel.

Un porte-parole du conseil de santé … « La mesure dans laquelle la vaccination empêche la propagation du Covid-19 n’est pas encore claire. “

« …nos résidents ont tous reçu la première dose de leur vaccin au début de ce mois, » a déclaré Meallmore Lodge.

https://news.stv.tv/highlands-islands/covid-infects-35-vaccinated-staff-and-residents-at-care-home?top

ÉTATS-UNIS :

29- État de New York : une maison de soins rapporte une importante épidémie de Covid-19 – 130 cas et 32 décès, qui a débuté en même temps que l’administration de la première dose de vaccin aux résidents et au personnel

6 janvier 2021

« La maison de retraite d’Auburn lutte contre l’épidémie de COVID

L’épidémie a débuté au moment où l’établissement a commencé à administrer le vaccin COVID-19…

Nous avons commencé à vacciner les résidents et le personnel de la commune de Saint-Antoine le 22 décembre 2020. À ce jour, 193 résidents ont été vaccinés, soit environ 80 %, et 113 membres du personnel, soit un peu moins de 50 %, ont accepté de se faire vacciner lors de notre deuxième clinique, le 12 janvier 2021. Nous demandons instamment à chacun de se faire vacciner dès qu’il sera disponible et, d’ici là, nous devons continuer à suivre les consignes de sécurité ». »

https://www.localsyr.com/news/local-news/auburn-nursing-home-fighting-against-covid-outbreak/

30- « L’épidémie qui s’est déclarée aux Communes de Saint-Antoine à Auburn a commencé le 21 décembre…

Il n’y avait pas eu de décès en maison de retraite Covid-19 dans le comté de Cayuga jusqu’à ce que les trois premiers décès aux Communes soient signalés le 29 décembre. »

https://www.syracuse.com/coronavirus/2021/01/covid-19-outbreak-at-auburn-nursing-home-infects-137-residents-kills-24.html

ALLEMAGNE :

31- 10 décès de personnes âgées et fragiles âgées de 79 à 93 ans dans les quatre jours suivant la vaccination par le vaccin Pfizer

« Des spécialistes allemands enquêtent sur 10 décès de personnes vaccinées contre le Covid-19

Selon l’expert médical, les défunts étaient âgés de 79 à 93 ans, tous avec des maladies sous-jacentes. Le délai entre la vaccination et le décès variait de plusieurs heures à 4 jours.

« Nous parlons de patients dans des conditions extrêmement graves et souffrant de multiples maladies qui recevaient des traitements palliatifs… Sur la base de nos données actuelles, nous supposons qu’ils sont morts de leurs principales maladies, coïncidant avec les vaccinations« . Brigitte Keller-Stanislawski, chef du département de la sécurité des médicaments et des dispositifs médicaux de l’institut. »

https://www.aninews.in/news/world/europe/german-specialists-probing-10-deaths-of-people-vaccinated-against-covid-1920210115045615/

32- « Décès après la vaccination contre le coronavirus : l’Institut Paul Ehrlich explique le contexte

Jusqu’à présent, 69 décès ont été enregistrés après une vaccination contre le coronavirus. Cependant, il n’y a aucune raison de croire que la vaccination est responsable de la mort des gens : l’Institut Paul-Ehrlich- explique le contexte.

L’Institut Paul-Ehrlich-Institut (PEI) ne considère pas que les vaccinations soient la cause des décès lors de la pandémie de Corona jusqu’à présent. Jusqu’à présent, 69 décès ont été signalés pour environ 1,7 million de vaccinations, survenant entre une heure et 18 jours après la vaccination, a déclaré vendredi (29 janvier 2021) le président de l’IPE, Klaus Cichutek. « Il n’y a aucune raison de supposer qu’ils ont été causés par la vaccination« , a-t-il ajouté. « Il s’agit souvent de personnes souffrant de maladies sous-jacentes. Il est plausible que ces maladies sous-jacentes aient conduit à ces décès ». »

https://www.infranken.de/ueberregional/deutschland/paul-ehrlich-institut-erklaert-warum-menschen-nach-der-corona-impfung-starben-art-5157057

33- 11 décès de 41 résidents de maisons de soins meurent dans les jours qui suivent l’administration de la première dose de vaccin Covid-19

La vaccination a eu lieu le 31 décembre. En date du 25 janvier, 11 décès.

« Onze décès dans une maison de retraite : une « tragique coïncidence », selon le maire, sans rapport avec la date de vaccination

Onze des 41 résidents d’une maison de retraite d’Uhldingen-Mühlhofen qui ont été vaccinés contre la maladie de Corona le 31 décembre sont décédés depuis de la Covid ou avec la Covid-19. Comme l’autorité sanitaire du bureau de district, le maire de la commune exclut également tout lien entre la vaccination et les décès. »

https://www.suedkurier.de/region/bodenseekreis/bodenseekreis/elf-todesfaelle-im-seniorenwohnpark-laut-buergermeister-ein-tragischer-zufall-und-ohne-zusammenhang-zum-impftermin;art410936,10719652

ISRAËL :

34- Une maison de soins qui n’a eu aucun cas de Covid-19 pendant toute la pandémie a une épidémie avec 30 hospitalisations et 1 décès dans les 2 semaines suivant la première dose du vaccin Covid-19 (comme Auburn aux États-Unis)

Éclosion post-vaccination dans une maison de retraite israélienne

« La maison de retraite du centre d’Israël a maintenu un taux d’infection nul parmi les résidents pendant 10 mois ; près de 30 ont été testés positifs au COVID après le vaccin.

Yair Rosenhaft, infirmier du service des coronavirus de l’hôpital Ichilov, annexé à la maison de retraite où il travaillait auparavant, a déclaré à Arutz Sheva que l’institution avait maintenu zéro infection parmi les résidents pendant les dix mois de restrictions de l’épidémie de COVID. Il y a environ deux semaines, la maison de retraite a commencé à vacciner les résidents contre le COVID-19.

Après qu’une trentaine de résidents aient été testés positifs au COVID-19…

Une source à l’intérieur de la maison de retraite a souligné qu’il n’y a pas de lien entre la vaccination et l’épidémie, en disant à Arutz Sheva : « Ils ont été infectés malgré le vaccin, et non à cause du vaccin ».

Les résidents de la maison de retraite ont été vaccinés avec seulement la première dose, après quoi, selon les autorités, il y a une très faible efficacité contre le virus. Même après la deuxième dose, un patient doit attendre dix jours avant d’être vu comme étant vacciné et immunisé à 95% contre le COVID-19. »

https://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/294848

35- 403 décès par COVID signalés au cours de la semaine la plus meurtrière de la pandémie

29 janvier 2021

« Cette semaine, Israël a enregistré son plus grand nombre de décès liés aux coronavirus depuis le début de la pandémie, selon les données publiées par le ministère de la santé. »

https://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/295839

SUÈDE :

36- Foyer de soins Covid-19 : 10 résidents et 5 membres du personnel sont touchés, bien qu’ils aient tous reçu deux doses de vaccin Pfizer

« STOCKHOLM, 28 janvier (Xinhua) — Dix cas de COVID-19 ont été confirmés parmi les résidents d’une maison de soins suédoise, bien qu’ils aient reçu deux doses de vaccin, rapporte le quotidien suédois Dagens Nyheter. »

http://www.xinhuanet.com/english/2021-01/28/c_139704947.htm

CANADA :

37- 7 résidents de CHSLD développent le Covid-19 après la première dose du vaccin Pfizer

Résidants d’un CHSLD vaccinés et infectés Une situation ‘’prévisible’’, préviennent les experts

« Dans une note envoyée mardi aux familles des résidants du Centre gériatrique Maimonides Donald Berman, la direction indique que sept résidants actuellement infectés ‘’ont tous reçu la première dose du vaccin contre la COVID-19 et ils ont été infectés au cours des 28 premiers jours suivant l’administration de cette dose’’.

La direction ne précise pas combien de jours après la vaccination chacun de ces résidants a été infecté. Il s’agit là d’une information importante pour comprendre l’effet de la vaccination, rappelle le DGaston De Serres, épidémiologiste à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). ‘’Le vaccin a besoin de deux semaines pour stimuler la réponse immunitaire pour nous protéger. C’est comme ça pour tous les vaccins’’, dit le DDe Serres. »

https://www.lapresse.ca/covid-19/2021-01-12/residants-d-un-chsld-vaccines-et-infectes/une-situation-previsible-previennent-les-experts.php

38- Éclosion majeure dans un CHSLD où 96% des résidents avaient déjà été vaccinés

22 février

« Une éclosion majeure de COVID-19 a frappé cette fin de semaine le CHSLD Lionel-Émond de Gatineau, un centre de soins de longue durée où 96% des résidents avaient pourtant déjà reçu une première dose du vaccin en décembre dernier. » 

https://www.journaldemontreal.com/2021/02/22/covid-19–nouvelle-eclosion-dans-un-chsld-de-gatineau?fbclid=IwAR34Xu3UTCB0Jl76TlH5ZGX-2WggalVrS5IYzbS1qyeo3seuX0GNr3USLF4

NORVÈGE :

39- 33 décès de personnes âgées dans des maisons de soins peu après avoir reçu le vaccin Pfizer

18 janvier

« La Norvège affirme qu’il n’y a pas de lien entre le vaccin COVID-19 et le décès de plusieurs personnes âgées

La Norvège a déclaré lundi qu’aucun lien n’avait été établi entre le vaccin COVID-19 de Pfizer-BioNTech et les éventuels décès post-vaccinaux dans le pays, mais a recommandé aux médecins de tenir compte de l’état de santé général des plus fragiles avant de leur administrer Le vaccin. Depuis le début de la campagne de vaccination en Norvège, fin décembre, le pays a enregistré 33 décès parmi les personnes âgées ayant reçu leur première dose, selon les autorités de santé publique.

« Les rapports suggèrent que les effets indésirables courants des vaccins à ARNm, tels que la fièvre et les nausées, pourraient avoir contribué à l’aggravation de leurs maladies sous-jacentes et à une issue fatale chez certains patients fragiles », a déclaré l’Agence norvégienne des médicaments à Steve Berriman de CBS News. « Les patients sont morts de leur maladie sous-jacente ». »

https://www.cbsnews.com/news/norway-covid-19-vaccine-elderly-deaths-no-link/

ESPAGNE :

40- L’éclosion dans la maison de retraite de Los Barrios provoque 46 décès dus à des coronavirus

La Junta de Andalucía est intervenue au centre et a interrompu l’inoculation de la deuxième dose du vaccin. »

https://sevilla.abc.es/andalucia/cadiz/sevi-brote-residencia-barrios-provoca-46-muertes-coronavirus-202102040941_noticia.html?ref=https:%2F%2Fwww.google.com%2F#ancla_comentarios

Données supplémentaires

GIBRALTAR :

PHOTO

– 10 janvier début de la vaccination

– 1er décès 11 novembre

– Au 10 janvier : 16 décès (en deux mois) 17% des décès avant la vaccination

– 27 janvier : 70 décès (54 décès en 17 jours)

50- https://www.gibraltar.gov.gi/press-releases/day-3-of-the-gibraltars-covid-19-vaccination-programme-462021-6588

– Au 22 février 91 décès (75 décès en 1 mois et 10 jours) 82% des décès après la vaccination

60- https://www.gibraltar.gov.gi/press-releases/government-regrets-to-confirm-death-from-covid-19-922021-6637

ISRAEL

– 1er décès 20 mars 2020

– 19 décembre début de la vaccination (3074 décès en 9 mois) 55% des décès 9 mois avant la vaccination

– 22 février 5596 décès (2522 décès en 2 mois) 45% des décès dans les 2 mois qui ont suivi la vaccination

– 29 janvier : mois record de décès

Hypothèses :

  1. Le vaccin cause des éclosions et des décès
  2. Les éclosions ont lieu naturellement, période de l’année propice et
    1. une dose est insuffisante
    1. le vaccin est inefficace
  3. la vaccination ne cause pas de décès, les décès sont survenus par pur hasard après la vaccination ou celle-ci a aggravé les maladies sous-jacentes

4 Études sur les enfants vaccinés versus non vaccinés

Étude 1 – Maladies chroniques

61- Maladie chronique : Une étude sur les enfants vaccinés et non vaccinés

https://www.westonaprice.org/health-topics/vaccinations/chronic-disease-a-study-of-vaccinated-and-unvaccinated-children/

Pour plus d’informations voir : https://tribunaldelinfaux.com/2019/04/23/la-pseudoscience-des-vaccins-securitaires-avec-le-parrain-des-vaccins-dr-stanley-plotkin/

Études 2 et 3 : études pilotes de 2017

62- 1ère étude pilote

Mawson et al., Pilot comparative study on the health of vaccinated and unvaccinated 6- to 12-year-old U.S. children, a comparé l’état de santé de 666 enfants vaccinés et non vaccinés, tous scolarisés à la maison. Le groupe était divisé en trois : un groupe de 197 (30 %) enfants ayant reçu tous les vaccins recommandés, un groupe de 208 (31 %) enfants partiellement vaccinés et un groupe de 261 (39 %) enfants non vaccinés.

– Plus loin, les auteurs confirment que « les effets à long terme des vaccins pris individuellement et du programme de vaccination en soi demeurent inconnus ».

« En ce qui a trait à la morbidité et à la mortalité, il existe très peu d’essais randomisés sur les vaccins recommandés pour les enfants. Cela est dû en partie à des considérations éthiques, selon lesquelles les enfants assignés à un groupe témoin seraient privés de vaccination. Une exception existe, le vaccin à titre élevé contre la rougeole, lequel a été retiré après que plusieurs essais randomisés en Afrique de l’Ouest eurent démontré qu’il interagissait avec le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche, entraînant une hausse significative de 33 % des cas de mortalité.

Les preuves d’innocuité provenant d’études fondées sur des observations comprennent un nombre limité de vaccins […] mais ne comprennent pas le programme de vaccination en soi. Les connaissances sont limitées même pour les vaccins ayant un long bilan d’innocuité et de protection contre les maladies infectieuses. Les niveaux sécuritaires et les effets à long terme des ingrédients inclus dans les vaccins comme les adjuvants et les agents de conservation sont également inconnus.

Cette étude […] a conclu comme prévu que les enfants vaccinés avaient moins de chance d’avoir la varicelle et la coqueluche, mais étonnamment plus de chances de souffrir de nombreux problèmes de santé diagnostiqués par des médecins. La structure transversale de l’étude limite les interprétations causales. Toutefois, la solidité et l’uniformité des conclusions, la relation dose-effet apparente entre le statut d’immunisation et diverses formes de maladies chroniques, et l’association significative entre la vaccination et les troubles neurodéveloppementaux permettent tous d’étayer l’hypothèse qu’un certain aspect du programme actuel de vaccination contribue possiblement aux risques de morbidité infantile.

Comparativement aux enfants non vaccinés, les enfants partiellement vaccinés et complètement vaccinés ont, selon cette étude, plus de chances de souffrir des affections suivantes :

  • Otite moyenne
  • Pneumonie
  • Rhinites allergiques
  • Autres allergies
  • Trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité
  • Trouble du spectre de l’autisme
  • Eczéma
  • Difficultés d’apprentissage
  • Troubles neurodéveloppementaux
  • Conditions chroniques »

https://www.oatext.com/pdf/JTS-3-186.pdf

63- 2e étude pilote

– même groupe d’enfants, mais porte sur les naissances prématuréesPreterm birth, vaccination and neurodevelopmental disorders: a cross-sectional study of 6- to 12-year-old vaccinated and unvaccinated children.

« Le rôle possible de la vaccination dans les troubles neurodéveloppementaux (TND) chez les nourrissons prématurés est inconnu, en partie parce que les essais cliniques pré-homologation des vaccins pédiatriques ont exclu les nourrissons prématurés […]

Aucun lien n’a été établi entre la naissance prématurée et les TND en l’absence de vaccination, mais les données ont révélé un lien significatif entre la vaccination et les TND chez les enfants nés à terme (RC 2,7, 95% IC: 1,2, 6,0). Cependant, la vaccination combinée à la naissance prématurée a été associée à des probabilités accrues de TND, celles-ci s’élevant à 5,4 (95% IC: 2,5, 11,9) comparativement aux enfants vaccinés mais non prématurés, et à 14,5 (95% IC: 5,4, 38,7) comparativement aux enfants qui n’étaient ni prématurés ni vaccinés. »

https://childrenshealthdefense.org/wp-content/uploads/Preterm-Unvaccinated-vaccinated-study-preterm-birth-Mawson-2017.pdf

64- Incidence relative des visites chez le médecin et taux cumulatifs des diagnostics facturés selon l’axe de la vaccination

International Journal of Environmental Research and Public Health

James Lyons-Weiler et Paul Thomas

« Fait remarquable, aucun des 561 patients non vaccinés de l’étude ne souffrait de trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), contre 5,3 % des personnes (partiellement et totalement) vaccinées. Les implications de ces résultats sur les effets nets de la vaccination de l’ensemble de la population sur la santé publique et sur le respect du consentement éclairé sur la santé humaine sont convaincantes. Nos résultats donnent lieu à des appels à la recherche menés par des personnes indépendantes de toute source de financement liée à l’industrie des vaccins. […] les résultats globaux peuvent indiquer que les patients pédiatriques non vaccinés dans ce cabinet sont en meilleure santé que ceux qui sont vaccinés […]

Les essais cliniques préalables à l’homologation des vaccins ne permettent pas de détecter les résultats à long terme, car les périodes d’examen de la sécurité après l’administration sont généralement de 42 jours ou moins [3] […]

Il existe de sérieuses limitations inhérentes aux études de sécurité des vaccins à long terme telles qu’elles sont actuellement mises en œuvre. Les études post-homologation sur la sécurité des vaccins utilisent généralement un plan d’analyse « N contre N + 1 », ce qui signifie qu’elles comparent des enfants entièrement vaccinés avec des enfants entièrement vaccinés auxquels il manque un seul vaccin. Malgré les rapports faisant état d’une augmentation du nombre d’abandons de vaccins, pratiquement aucune des études d’innocuité post-homologation des vaccins n’a inclus de comparaison avec des groupes complètement non exposés aux vaccins […]

Les études financées par l’industrie pharmaceutique ou menées par le CDC ont généralement tendance à ne pas constater de dommages associés à la vaccination, tandis que les études menées sans le financement de l’industrie pharmaceutique ont souvent constaté des dommages.

Conclusions :

Nous pouvons conclure que les enfants non vaccinés dans cette pratique ne sont pas, dans l’ensemble, en moins bonne santé que les enfants vaccinés et qu’en fait, les enfants vaccinés semblent être en bien moins bonne santé que les enfants non vaccinés. »

https://www.mdpi.com/1660-4601/17/22/8674/htm#B10-ijerph-17-08674

65- Le retard de la vaccination contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos est associé à une réduction du risque d’asthme chez l’enfant

Résultats : Parmi 11 531 enfants ayant reçu au moins 4 doses de DPT, le risque d’asthme a été réduit à (1/2) chez les enfants dont la première dose de DPT a été retardée de plus de 2 mois. La probabilité d’asthme chez les enfants dont les 3 doses ont été retardées était de 0,39 (IC à 95 %, 0,18-0,86).

Conclusion : Nous avons constaté une association négative entre le retard dans l’administration de la première dose de DTC à cellules entières dans l’enfance et le développement de l’asthme ; l’association était plus importante avec des retards dans les 3 premières doses. Le mécanisme de ce phénomène doit faire l’objet de recherches plus approfondies. »

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18207561/

66- Analyse des résultats sanitaires chez les enfants vaccinés et non vaccinés : Retards de développement, asthme, infections de l’oreille et troubles gastro-intestinaux

Hooker & Miller

« Conclusion : Dans cette étude, qui n’a permis que le calcul d’associations observationnelles non ajustées, des rapports de cotes (de chances) plus élevés ont été observés au sein du groupe vacciné par rapport au groupe non vacciné pour les retards de développement, l’asthme et les infections de l’oreille. Une étude plus approfondie est nécessaire pour comprendre tout le spectre des effets sur la santé associés à la vaccination des enfants. »

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32537156/

67- Une évaluation comparative des effets de la vaccination ROR et des doses de mercure des vaccins infantiles contenant du thimérosal sur la prévalence de l’autisme dans la population

Geier and Geier 2004

« Conclusions : Les résultats de cette étude concordent avec un certain nombre d’études publiées précédemment. Ces études ont montréqu’il existeune plausibilité biologique et des preuves épidémiologiques montrant une relation directe entre des doses croissantes de mercure provenant de vaccins contenant du thimérosal et des troubles du développement neurologique, et des vaccins contenant de la rougeole et des troubles neurologiques graves. Il est recommandé de retirer le thimérosal de tous les vaccins et d’entreprendre des recherches supplémentaires pour produire un vaccin ROR présentant un profil de sécurité amélioré. »

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/14976450/

Vaccins contenant du thimérosal au Canada

Au Canada plusieurs vaccins contre la grippe donnés aux enfants contiennent toujours du thimérosal. Certains contiennent également de la formaldéhyde, une substance qui figure sur la liste des substances toxiques au Canada :

68- Guide de poche du vaccin antigrippal saisonnier, édition 2020-2021

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/guide-poche-vaccin-antigrippal-saisonnier.html

69- FluzoneMD Quadrivalent (6 mois et plus) : https://products.sanofi.ca/fr/fluzone-qiv.pdf

70- AfluriaMD Tetra (5 ans et plus) : https://pdf.hres.ca/dpd_pm/00044256.PDF

71- FlulavalMD Tetra (6 mois et plus) : https://ca.gsk.com/media/1681767/2020-2021-flulaval-tetra-pm-fr.pdf

72- La formaldéhyde une substance toxique :

https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/gestion-substances-toxiques/liste-loi-canadienne-protection-environnement/formaldehyde.html

Autres sujets non abordés dans la vidéo, mais pertinents

Polio dérivée de souche vaccinale

73- Organisation mondiale de la Santé, Qu’entend-on par poliovirus dérivé d’une souche vaccinale?

https://www.who.int/features/qa/64/fr/

74- Dons de la Fondation Bill & Melinda Gates : des cadeaux empoisonnés pour les Indiens

En Inde le vaccin oral contre la polio est à l’origine de la paralysie flasque aiguë (PFA) non poliomyélitique. 491 000 cas supplémentaires de PFA non poliomyélitique (PFANP) seraient survenus entre 2000 et 2017.

https://tribunaldelinfaux.com/2020/08/08/dons-de-la-fondation-bill-melinda-gates-des-cadeaux-empoisonnes-pour-les-indiens/

75- Pour la première fois un patient entièrement vacciné à l’origine d’une éclosion de rougeole, RevueScience

« C’est pourquoi un employé de théâtre de 22 ans, entièrement vacciné à New York et qui a contracté la rougeole en 2011, a été libéré sans hospitalisation ni quarantaine. Mais comme Typhoid Mary, cette patiente s’est avérée être involontairement contagieuse. Elle a fini par transmettre la rougeole à quatre autres personnes, selon un récent rapport de la revue Clinical Infectious Diseases qui a suivi les symptômes des 88 personnes avec lesquelles « Measles Mary » a interagi pendant sa maladie. Étonnamment, deux des patients secondaires avaient été entièrement vaccinés. Et bien que les deux autres n’aient jamais reçu le vaccin, ils présentaient tous deux des signes d’exposition antérieure à la rougeole qui auraient dû leur conférer une immunité. »

https://www.sciencemag.org/news/2014/04/measles-outbreak-traced-fully-vaccinated-patient-first-time

11 commentaires sur “Riposte au reportage de Radio-Canada « Antivaccins : le doute à forte dose »

Ajouter un commentaire

  1. Excellent travail de réinformation! J’aimerais tellement ne plus payer d’impôt et pouvoir vous donner tout l’argent ainsi économisé à vous deux et à la personne qui a fait le montage. Mais je veux tout de même vous donner un p’tit quelque chose pour votre peine. Je ne suis pas capable de payer par Paypal, ne pourriez-vous pas offrir la possibilité de payer via Interac? Merci

    J'aime

    1. Bonjour Marie-Michelle! Merci infiniment pour les bons mots, ça fait toujours chaud au coeur! C’est possible de payer via interac, pour Mel, je vais vérifier si je peux publier son adresse courriel. C’est elle qui a fait le superbe montage. Pour moi vous pouvez utiliser cette adresse : tribunaldelinfaux@gmail.com
      Je pourrai en même temps vous répondre et vous donner l’adresse courriel de Mel. Si vous saviez comment c’est apprécié! Merci!!!

      J'aime

  2. « En quoi c’est effrayant de vendre des huiles essentielles pis des vitamines sur internet ? » – Meli-Melo

    « Ha ha ! » de répondre Julie « I need a brain » Lévesque

    Hum… Contrôle de qualité ? Provenance du produit ? Contenu du produit ?

    Je peux bien vous refiler de la vitamina A à la moitié du prix de produits connus et reconnus, mais extraite de carottes cultivées à Fukushima si vous y tenez tant, ou une huile essentielle de sapin baumier qui sera en réalité de l’if du canada ou des gélules de poudre de perlimpinpin que je vous ferai passer pour du ginseng, mais qui contiendront de l’amanite vireuse déshydratée et réduite en poudre…

    Mes produits vont vous tuer, mais il vous sauveront à 100 % de la COVID19.

    Um bilhete para o Brasil?

    Je pourrais continuer comme ça tout au long de votre chose, là, mais je n’ai pas le temps et c’est trop barbant…

    J'aime

  3. Merci pour votre vidéo et vos infos. Ça m’a fait du bien de la voir, surtout que je ne veux pas du vaccin contre la Covid, mais des gens de mon entourage me font de la pression pour que je le reçoive. Je ne l’avais pas pris non plus, mais avec la Covid, c’est vraiment pire la pression. Ça m’a validé pour les arguments que je veux leur soumettre à savoir pourquoi je ne veux pas ce vaccin. J’espère que ces gens, qui sont vaccinés eux-mêmes et croient les médias mainstream verront que mes arguments se tiennent sinon je ne sais pas ce que je vais faire pour qu’ils ne soit plus après moi. Par ailleurs, merci de donner l’information que les médias mainstream sont incapable de donner eux-mêmes. Ils nous informent vraiment mal et il nous faut la bonne information pour avancer.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :