Lettre ouverte à François «Drama Queen» Cardinal, éditorialiste en chef de La Presse

Suzie de Nazareth

cardinal-drama-queen-legende

Sa Majesté la Drama Queen,

J’ai lu votre réplique au Conseil de presse relativement à ma plainte contre votre texte Derrière Trump l’ombre d’Obama publiée sur mon autre blogue, le Tribunal de l’infaux. Je dois avouer ne pas l’avoir lue intégralement puisqu’il s’agit pratiquement mot pour mot de la réplique d’Éric Trottier dont j’ai déjà réfuté un nombre substantiel d’arguments dans La Presse n’a pas de preuves de «l’attaque au gaz sarin du dictateur syrien».

J’ai été cependant surprise que vous ayez invoqué une conversation personnelle entre nous comme argument supplémentaire pour votre défense, vous qui étiez si choqué par le seul fait que j’aie révélé à mon infime lectorat que vous m’aviez écrit pour me dire que vous étiez insulté par une critique sur votre travail, sans toutefois publier en détail notre conversation.

Suite à une critique baveuse sur Facebook visant votre méconnaissance de la politique internationale…

View original post 989 mots de plus

Radio-Canada ne vérifie pas avant de publier des fausses rumeurs, en voici une démonstration

Jeff Yates, le détecteur de fausses nouvelles de Radio-Canada, s’avère être une source intarissable d’inspiration pour le Tribunal de l’infaux. Jeff publiait récemment l’article Les gens ne vérifient pas avant de partager sur Facebook, en voici une démonstration où il nous parle d’un stupide canular. Dans une vidéo, un Québécois prétend être « un Français né... Lire la Suite →

La Presse n’a pas de preuves de «l’attaque au gaz sarin du dictateur syrien»

Patrick Bourbeau, directeur Affaires juridiques à La Presse, a répondu à ma plainte concernant l’éditorial de François Cardinal Derrière Trump, l’ombre d’Obama. Sa réponse intégrale est ici. Ça commence bien. Voilà quelqu’un dont le titre comporte le qualificatif « juridique », mais qui ne semble pas avoir la moindre idée de ce que constitue une preuve. Je... Lire la Suite →

C’est quoi le Tribunal de l’infaux?

Comme son nom l’indique, le Tribunal de l’infaux s’attaque aux fausses nouvelles, les plus dommageables, soit celles publiées par les médias dominants. Du 11-Septembre aux présumées attaques chimiques en Syrie, en passant par les armes – inexistantes – de destruction massive irakiennes, les grands médias occidentaux publient constamment de fausses nouvelles donnant l’aval aux projets […]

La propagande de guerre, comme en témoigne toute l’expérience historique, constitue un moyen de préparer des guerres d’agression. Elle constitue donc également un crime. - Yuri Bobrakov, ancien attaché de presse de l'URSS à Washington

Dans le système de propagande de l'État hitlérien, les armes les plus importantes étaient les quotidiens et la radio […] La méthode fondamentale des activités propagandistes nazies reposait sur la fausse représentation des faits […] - Texte officiel du Tribunal de Nuremberg

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑