Effets secondaires « sans précédent » justifiant le rappel des injections, pas des doses de rappel

FAITS SAILLANTS La santé publique pousse pour une 3e et 4e dose alors que l’INSPQ affirmait en décembre 2020 que « la 1re dose fournit de loin la plus grande part de la protection »La majorité des cas de covid après la 1re dose survient dans les 15 jours suivant l'injection, mais ces personnes sont catégorisées "non... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑